eclectique manu

Ecrivains indiens – Partie 3 : Amitav Ghosh, un des meilleurs écrivains indiens de notre époque – article écrit avec mon ami JC. Devaud, 08 04 2015

Ecrivains indiens – Partie 3 : Amitav Ghosh, un des meilleurs écrivains indiens de notre époque – article écrit avec mon ami JC. Devaud, 08 04 2015

 

 

Amitav Ghosh

 

C’est un écrivain passionnant, on l’adore ! Avec mes amis JC. et Carmen Devaud et ma femme Frédérique nous sommes captivés par cet auteur (voir photo)amitav Ghosh.jpg
.

Né à Calcutta en 1956, il a passé son enfance en Inde, Bangladesh, au Sri Lanka et en Iran. Il étudia à La Doon School (où il fut condisciple de son aîné Vikram Seth), au collège St. Stephen's de Delhi, à l'Université de Delhi et à l'Université d'Oxford, où il obtint un Ph.D. en anthropologie sociale.

Ghosh vit à New York avec son épouse Deborah Baker, éditrice chez Little, Brown and Co. et ils ont deux enfants. En 1999, il a été nommé professeur de littérature comparée au Queens College (Université de New York). Il a aussi été professeur invité du département d'anglais de l'université Harvard à partir de 2005. Enfin, il est  docteur honoris causa de l’université de Paris. Il a acheté une propriété à Goa et retourne régulièrement en Inde.

En 1990, il a reçu le Prix Sahitya Akademi, la plus prestigieuse récompense littérature indienne pour The Shadow Lines, et le Prix Médicis étranger pour "Les Feux du Bengale". Son œuvre est flamboyante et parfois amère, entre la féerie et la saga historique. Ses romans prennent souvent la forme de fables initiatiques avec un arrière-plan historique et une réflexion sur les notions de frontières, de nations et d'ethnies.

Voici les livres que nous aimons :

Le Pays des Marées : nous vous conseillons de lire ce roman hors norme : le romanesque (l’amour, l’aventure, le suspense) se mêle habilement à l’étude anthropologique et écologique de la région (milieu climatique, zoologie, contes et légendes…) Un pur régal ! : A l'embouchure du Gange, le pays des marées cisèle terre et mer. C'est au cœur de cette région sauvage et hostile que se rencontrent un homme d'affaires, un modeste pêcheur et une chercheuse américaine; trois destins étrangement liés, trois visages subtils de l'Inde lancés à la découverte de cette jungle indéchiffrable des rapports humains. Selon André Clavel de L'Express, « Des personnages aux prises avec l'inconnu, un safari aux allures de quête initiatique, des fracas de déluge mêlés aux douces élégies de Rilke, tout cela se télescope sous la plume d'un écrivain au long cours, qui frotte les légendes de sa terre natale aux flamboiement d'une prose enchantée ». 

Trilogie historique  Le dernier tome est prévu en mai 2015 en anglais (puis en français..) mais déjà  les deux premiers tomes parus sont envoutants !!

  -  "Un Océan de Pavots": Calcutta, 1838. L'Ibis embarque une poignée de coolies pour l'île Maurice : paysans indiens ruinés, veuve réchappée du bûcher, française fuyant un mariage sordide, raja déchu, paria chinois. A huis clos, livrée à l'inconnu, cette Babel de la misère s'unira pourtant, jouant son infatigable espérance contre le destin. Ce premier acte de la trilogie est d'une puissance sidérante. Selon Le Point, c'est "Un roman-fleuve, ou plutôt océan, érudit et enfiévré...Le romanesque revient à la figure de l'Occident fatigué. L'horizon se rallume". Nous avons adoré !!

  -  "Un Fleuve de Fumée" : Ce deuxième volet de la trilogie de l'Ibis poursuit une saga vibrante, dans la plus belle tradition épique. André Clavel, de Lire : « Orchestré par un conteur virtuose, ce livre est un joyau dans un monde oublié dont Ghosh réinvente la diabolique magie. ». Au moins aussi bon que le premier tome .En 1839, c'est la révolution à Fanqui Town (enclave étrangère américano-britannique à Canton). L'empereur de Chine est déterminé à chasser l’opium de son territoire, non sans mettre en péril l'équilibre soigneusement entretenu entre négociants américains, britanniques et indiens. Car à Canton, l'opium est aussi bien monnaie courante et promesse d'avenir. Menacés par la ruine et le déshonneur, les habitants n'ont plus qu'un seul mot d'ordre : défendre leurs intérêts !

Nous attendons avec impatience le dernier tome de cette trilogie qui est déjà devenue pour nous une drogue !

Cet auteur est effectivement un conteur virtuose doublé d'un écrivain sérieux s'appuyant sur une documentation historique solide; il aborde des sujets variés et méconnus qu'il rend vivants et passionnants comme la vie et l'activité des chercheurs sur les petits cétacés, les Sundarbans, pays des marées à l'embouchure du Gange, l'organisation par les Britanniques de la culture du pavot et de la production de l'opium en Inde, puis de son transport et du trafic vers la Chine, les contacts des jardiniers et botanistes européens avec leurs collègues asiatiques, notamment chinois, le transport lent et difficile de végétaux fragiles et délicats, les échanges et le commerce des fleurs et plantes entres des régions éloignées à climats différents, la vie de Fanqui Town et ses relations avec les Chinois au dix-neuvième siècle. Il a une position sans concession envers les Britanniques : grand respect pour ceux qui ont fait le bien pour son pays, mais profond dégoût pour les hypocrites. Il a la passion, elle aussi sans concession, de son pays natal, avec ses blocages, sa misère et sa grande chaleur humaine.

 

Autres livres à lire ? : Les Feux du Bengale ,Le Palais des Miroirs, Le Chromosome de Calcutta.

 

 

 

Article mis sur mon blog le 08 04 2015



08/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres