eclectique manu

Germain Nouveau ( 1851 - 1920 ): un poème coquin, 13 10 2013

 

Germain Nouveau  ( 1851 - 1920 )

 

À l'église

 

Elle était à genoux et montrait son derrière

Dans le recueillement profond de la prière.

Pour le mieux contempler j'approchai de son banc:

Sous la jupe levée il me sembla si blanc

Que dans le temple vide où nulle ombre importune

N'apparaissait au loin par le bleu clair de lune,

Sans troubler sa ferveur je me fis son amant.

Elle priait toujours. Je perçus vaguement

Qu'elle bénissait Dieu dans le doux crépuscule.

Et je n'ai pas trouvé cela si ridicule.

 

 

NB - Germain Nouveau, ami de Verlaine et Rimbaud, a écrit des poèmes en tous genres, depuis le genre léger voir coquin, comme celui-là jusqu'au genre religieux et mystique (comme "les cathédrales" dans le recueil "Doctrine de l'Amour"); il termina sa vie dans le jeune et la mendicité en Provence, à Pourrières, village où il était né.

 

Article mis sur mon blog le 13 octobre 2013. 

 



13/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres