eclectique manu

Les Piles à combustibles et l’H2 : cela accélère un peu en France, bravo ! 21 01 2014

Les Piles à combustibles et l’H2 : cela accélère un peu en France, bravo !

 

En effet, nous avons aujourd’hui un nombre plus important d’acteurs en France qu’il y a 5 ans dans ce domaine des piles à combustibles « PAC » et de l’Hydrogène.

 

1 – groupe Air Liquide :

Il est dans ce domaine depuis plus de 10 ans mais il a créé en 2013 :

-       la structure « Air Liquide Hydrogen Energy » « ALH2E » pour couvrir toutes ses activités dans ces deux domaines, sa filiale Axane incluse.

-       Une JV (à 80 % Air Liquide) « Hypulsion » avec Plug Power (USA) pour fabriquer et vendre des chariots électriques à PAC (voir photo) en France et en Europe ; ils estiment le marché à 10 000 unités en Europe vers 2015, compte-tenu que plus de 5 000 chariots de ce genre ont déjà été installés aux USA à fin 2013. Par cette JV il a accès aux PAC de Plug Power qui utilisent des cœurs venant de Ballard (Canada et USA) qui est dans les PAC depuis plus de 15 ans.

-       Un partenariat avec Linde pour construire avec lui plus de 80 stations de distribution d’H2 en RFA de 2014 à 2017.

-       Un partenariat avec Toyota Tsusho pour construire 2 stations d’H2 au Japon en 2014.

Il a déjà construit plus de 60 stations de distribution d’H2 dans le monde. Signalons que la majorité des stations dans le monde produisent l’H2 par électrolyse (RFA, USA, Japon, les îles, etc.) et une minorité par réformage de gaz naturel ou du bio – gaz. Air Liquide a prévu de fournir les deux types.

Il coordonne un groupement de 20 partenaires sur ce sujet « Horizon Hydrogène Energie »

Il a acheté en 2013 deux voitures à PAC à Hyundai car il croit au développement de ce type de voiture à partir de 2015/2016 ; il va tester ces voitures près de Grenoble. Ce constructeur va lancer 1 000 voitures à PAC en 2015 et en propose déjà quelques-unes en Europe.

Les PAC d’Axane sont au niveau industriel, vont de 0,5 à 10 kW et fonctionnent de – 10 à + 40 °C.

Sa stratégie est bien expliquée dans ses présentations 2013 : celle aux investisseurs (pages 13 et 14 en particulier) et celle sur le développement durable (pages 61 à 64)

 

2 – groupe AREVA

Il est lui aussi dans ce domaine depuis plus de 10 ans mais il y a eu d’importantes évolutions en 2012 et 2013.Il a créé :

AREVA Stockage d'Energie, « AREVA SE » filiale d'AREVA, est un nouvel industriel majeur de la filière hydrogène énergie. Son activité porte sur le développement et la commercialisation de solutions pour la production d’hydrogène par électrolyse de l’eau, et la production d’énergie électrique et thermique à base de pile à combustible.

-       Son principal bras armé est la filiale Hélion qui développe ces produits depuis 2001, avec 70 personnes environ en 2013.

-       Fourniture en 2012 par Hélion d’une PAC de 30 kW comme alimentation de secours d’un « Data Center » à Aix-en-Provence.

-       Fourniture en 2013 par Hélion dans le Var d’une « Greenergy Box » qui se compose de la production d’H2 par électrolyse de l’eau, son stockage sous pression et d’une PAC qui fournit électricité et eau chaude à 70 °C. Ce système est connecté à 35 kW de panneaux solaires.

 

3 – Autres acteurs

31 – Symbio FCell – Cette société a travaillé avec le CEA-Liten depuis 2010 et les améliorations obtenues donnent à leurs PAC de meilleures performances et un coût réduit de 50 %. Ils sont en train de tester en 2014 un prolongateur d’autonomie de 5 kW (et 1,5 kg d’H2) pour la Renault Kangoo ZE sur 3 véhicules de La Poste. Ils envisagent de mettre des prolongateurs sur d’autres VE, des VUL utilitaires en particulier.

32 – CETH2 - Compagnie Européenne des Technologies de l’Hydrogène ; ils font des électrolyseurs et des réformeurs (par exemple pour du bio – éthanol en 2013) depuis plus de 10 ans. Leur technologie d’électrolyseur est de type PEM; débits possibles jusqu’à 60 Nm3/h d’H2.

 33 – McPhy Energy est une société spécialiste du stockage d'énergie stationnaire sous forme d'hydrogène et elle teste en 2013 un démonstrateur qui couple à l'échelle industrielle un générateur d'hydrogène sur site par électrolyse de l’eau et un stockage de 100kg d’H2 (soit un contenu énergétique de 3,3 MWh) sous forme de poudre d’hydrures de magnésium sur son site dans la Drôme. En 2014, il sera suivi d'une démonstration de production d'hydrogène à partir d'énergie hydroélectrique, destinée au stockage et à la valorisation des énergies renouvelables". McPhy Energy projette de lancer gamme commerciale, qui s'étendra à terme jusqu'à 500 kg d'hydrogène stocké (16,5 MWh).

34 – PaxiTech –  Ils proposent des PAC de petite puissance pour applications nomades portables

35 – Pragma – Industries – Ils proposent des PAC de petite puissance pour applications nomades portables et petite mobilité mais aussi du stockage d’H2 en hydrures : Alter Bike, le VAE du futur de Gitane présenté en 2013 avait une PAC et des hydrures de cette société : la sortie série est prévue en 2016 !

 

4 - Conclusion

 Pour que la France rattrape vraiment son retard il faudra maintenant que ces sociétés passent à des productions de série et que leur chiffre d'affaires devienne important dans les 3 ans à venir. A suivre donc...  

 

 

 

 

Article mis sur mon blog le 21 janvier 2014.

 

 

 

 



21/01/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 17 autres membres