eclectique manu

Ahimsa,le concept, les religions, dans la vie et le commerce en particulier,modifié le 28 06 2014

Ahimsa, les religions, dans la vie et le commerce en particulier

Ahimsa doit être comprise comme un concept vaste, Ahimsa c'est la non-violence. Ahimsa est une attitude active, et non passive.

L’Ahimsa doit être appliquée dans toutes les parties de notre vie mais dans cet article je voudrais en particulier parler de ses implications dans le monde des affaires et du commerce.

Ahimsa: ne pas mentir, l'honnêteté (clients, partenaires, employeurs), la maîtrise de soi, la véracité, l'intégrité, le respect de toute vie (la terre, les animaux et les plantes), la justice, l'absence de corruption, la responsabilité sociale, la philanthropie, l'égalité entre les hommes et les femmes ...

 

1 – Principes d’Ahimsa en détails

Nous pouvons examiner le principe d'Ahimsa en appliquant les principes Zoroastriens (les bonnes pensées, les bonnes paroles, les bonnes actions):

a) Ahimsa doit être présent dans nos pensées:

Résultats: La maîtrise de soi, la véracité, l'honnêteté, l'intégrité, la non-avidité, le respect
Toute "partie pensante " de l’entreprise devrait pratiquer ahimsa. Et devrait propager ce concept dans toutes les directions (fournisseurs, clients, employés, distributeurs ....). Par exemple: Tous les plans de marketing et d'affaires devraient être conçus sous la vision de l'ahimsa.

La conception du produit doit être Ahimsa: ne pas changer la vie des cycles de produits, la qualité, les mesures de sécurité, le respect de la diversité religieuse (Certificats Halal, Kasher ...), développer des produits pour toute l'humanité, pas seulement pour les segments avec un pouvoir d'achat élevé ...

Politique des prix équitables

b) Nos paroles doivent être "Ahimsa" :

Résultats : Ne pas mentir, ne pas calomnier, aucun faux serment...
Application du principe de l'Ahimsa dans les mots exprimant les " pensées Ahimsa de l’entreprise".

Politique de Marketing et de Communication véridique: basée sur le vrai, ne pas se baser sur le mensonge

Contrats, conventions, codes de conduite...

c) Nos actions doivent être "Ahimsa":
Résultats: pas de violence physique, ne pas tuer, le respect de l'environnement, la charité, la philanthropie ...

"Toute forme de violence ou de force dans la poursuite des objectifs économiques doit être rejetée (l’esclavage au travail, le travail forcé, le travail des enfants, les châtiments corporels)" Déclaration pour une éthique mondiale

Ahimsa est aussi le respect pour la justice et la primauté du droit:

La responsabilité, la rectitude, la transparence, l'équité ...

Le respect des règles, de la législation nationale et du droit international en vigueur.

Ahimsa dit aussi non à la corruption et aux pratiques malhonnêtes

La corruption, les accords de collusion, le piratage des brevets et l'espionnage industriel ... .

L'éthique mondiale et les instruments juridiques seront les bases qui nous permettront d'éradiquer la corruption.

Ahimsa c'est aussi la responsabilité sociale et la philanthropie

 

2-Position de différentes religions et quelques exemples d’hommes de ces religions dans le monde des affaires, de l’industrie, de la banque qui pratiquent l’Ahimsa dans leurs entreprises et dans les actions hors de celles-ci (fondations philanthropiques, etc.).

Toutes les religions partagent le Principe de la Non-Violence. Peut-être que le jaïnisme a développé ce concept plus que d'autres religions. Les Quakers ont aussi joué un rôle majeur dans l'abolition de l'esclavage.

 

21 – Hindouisme et les exemples de Mahatma Gandhi et Senapathy (Kris) Gopalakrishnan
Hindouisme : religion hénothéiste. Le concept Ahimsa a ses racines dans cette religion.

"La charité pratiquée comme un devoir, sans attendre une récompense, à l'endroit approprié et au moment approprié et à la personne qui en a besoin, est dit être satwwica" Bhagavad Gita  XVII-20

Mahatma Gandhi : Il a été un grand apôtre de la non-violence. Il a dit "Ahimsa, la Non-Violence, vient de la force, et la force vient de Dieu, et non pas de l'homme. Ahimsa vient toujours de l'intérieur »gandhi.jpg
.

Senapathy (Kris) Gopalakrishnan : cet hindouiste est le co-fondateur d’Infosys (ventes 6,6 milliards de $ en 2013 et 160.000 employés) ; il a dit « Chez Infosys, nous croyons que nos responsabilités vont au-delà de notre entreprise. C’est pourquoi nous avons creé la « Infosys Foundation » pour aider les secteurs et les communautés les plus socialement et économiquement dans le besoin dans lesquels nous travaillons. Et c’est pourquoi nous agissons ethiquement et honnêtement dans toutes nos actions avec nos clients, nos partenaires et nos employés  ». Il donne environ 4 M$ par an à diverses causes, incluant des bourses d’études pour des éléves qui en ont besoin. Il a aussi fondé au Kérala un « Incubateur de Technologies » qui vise à créer 1000 nouvelles sociétés.

 22 -  Bouddhisme et les exemples du Dalai Lama et de Aung San Suu Kyi qui sont des prix Nobel de la paix et des leaders mondiaux dans ce domaine.

Bouddhisme : philosophie. Principes : « Tu ne tueras pas » Un bouddhiste ne doit pas travailler, directement ou indirectement, dans des compagnies qui fabriquent des armes ou pire qui font le trafic des êtres humains (esclavage, prostitution, etc.) « Tu ne voleras pas » «  Tu ne mentiras pas » « Tu ne feras pas de discours méchants »

Le Dalai Lama et Aung San Suu Kyi prônent une lutte basée sur la non-violence : ce principe vient du bouddhisme et leur vision est de promouvoir une révolution spirituelle basée sur le dialogue et la compassion.

Dalai Lama Prix Nobel de la Paix 1989 dalai lama.jpg
« Le désarmement extérieur passe par le désarmement intérieur ». « Le seul vrai garant de la paix est en soi ». « C'est vrai, les femmes ont un rôle particulièrement important à jouer dans le développement de la sensibilité humaine, de la compassion, de la non-violence qui sont encore très largement sous-développées au XXIème siècle dans les sociétés modernes où l'accent est mis sur l'excellence académique et intellectuelle plutôt que sur le développement de qualités humaines telles que la compassion, la tolérance »

Aung San Suu Kyi aung san suu kyi.png
Prix Nobel de la Paix en 1991 « Quand la souffrance est ignorée il y a les racines d’un conflit car la souffrance dégrade, rend amer et enrage » Mais elle a dit et appliqué surtout  le principe suivant dans sa lutte en Birmanie " Mais je vous en prie, refusez la violence. L'œuvre la plus honorable, la plus digne d'admiration qu'un peuple ou une nation puisse accomplir, c'est de réaliser ses aspirations en agissant dans la discipline et la non-violence"

Udana II-III /Buddah "Tous les êtres veulent leur propre bonheur. Celui qui cherche son bonheur, n'a pas recours à la violence, il atteindra le bonheur après la mort."

 

23 – Zoroastrisme et les exemples des zoroastriens Cyrus S. Poonawalla, la famille Wadia et Adi Godrej

Zoroastrisme : religion monothéiste, très ancienne de Perse ; ses adeptes sont appelés les parsis en Inde ; il ne reste que 250 000 adeptes environ dans le monde. Voici 3 exemples de grands industriels zoroastriens.

Cyrus S. Poonawalla : Directeur de « Institute Serum India », une des plus grandes compagnies pharmaceutiques du monde (vaccins pour enfants) ; son action pour la santé pour tous avec des vaccins à prix abordable a permis de sauver des millions d’enfants et 50% des enfants dans le monde ont été vaccinés avec ses vaccins. Il va réduire le prix du vaccin pentavalent de 60% et le proposer au monde entier à un prix le plus faible du monde.

Famille Wadia : c’est l’un des plus anciens conglomérats de l’Inde fondé en 1736 pour construire des bateaux et maintenant ils sont dans l’aviation, la santé, les composants automobiles, les plantations, la chimie, l’engineering, etc. et ils emploient plus de 15 000 personnes. Ils donnent des sommes importantes à des œuvres philanthropiques. Mr Nusli Wadia nusli wadia.jpg
est l’actuel PDG du groupe. Dans celui-ci il y a un code éthique de conduite basé sur l’honnêteté, l’intégrité, le respect, le travail en équipe et la confiance. Tous les directeurs et employés doivent suivre ce code éthique et moral s’ils veulent rester dans ce groupe.

Adi Godrej, adi godrej.png
un des hommes les plus riches de l’Inde est le PDG du groupe Godrej (propriété de la famille depuis 1897). Ils ont plus de 10 000 employés et sont dans l’engineering, les appareils ménagers, les meubles, les produits agricoles, l’immobilier, etc. Il a décidé de donner 25% des actions du groupe à une fondation charitable. Il a dit « Faire des affaires doit aussi nous aider à garder notre terre verte, nos communautés en bonne santé et nos enfants bien éduqués »  

24 – Janïsme et l’exemple de la famille Sahu Jaïn

Jaïnisme : philosophie avec environ 6 millions d’adeptes (voir mon article sur le Jaïnisme)

 Ahimsa c'est le respect de toute vie: humains, animaux, plantes, environnement. Le principe d'humanité : Protection des droits de l'homme dans nos entreprises, partenaires, employés, fournisseurs ...

Si nous allons explorer le principe d'Ahimsa en appliquant la vision jaïniste ("ne pas tuer tout être vivant"), nous pouvons étendre le principe d'Ahimsa aux animaux, aux plantes et à notre Terre. Les Jaïns ont influencé la constitution de l’Inde et son article 51A : il faudrait donc interdire tous les abattoirs dans ce pays.

Famille Sahu Jaïn : Les membres de cette famille ont en plus des intérêts dans l'éducation (SP Jain School of Global Management), des activités dans les produits chimiques et les banques. Indu Jain est l'actuelle présidente de Bennett, Coleman et Scié. Limitée, qui détient le Times of India et d'autres grands journaux ; c’est une spiritualiste, entrepreneur, éducatrice, humaniste et mécène d'art et de culture. Comme Présidente du Groupe Times, elle a insufflé une nouvelle vision et une énergie accrue dans la croissance de l'entreprise du plus grand média d'Inde ; elle est aussi la directrice de la Fondation Times, créée par elle-même, pour développer les activités philanthropiques du groupe. Enfin elle a participé au sommet Mondial de la Paix du Millénaire des Leaders Religieux et Spirituels, organisé en 2000 par les Nations unies, son discours se basait sur le besoin de l'unité entre les religions.

25   – Islam et les exemples de Mohammad Yunus et Alhaji Aliko Dangote

Islam : religion monothéiste. Le Coran dit, entre autres, « Ceux qui savent repousser le mal par le bien hériteront du Paradis » Sourate 13, 22

Azzedine Gaci, recteur de la mosquée de Villeurbanne a écrit « Plus le croyant est habité par la miséricorde et l’amour de Dieu, et plus il réalisera cet idéal pour lequel il a été créé. Tout cela pour nous rappeler que la vocation de tous les êtres humains est d’être des frères et des sœurs, vivant en paix et dans le respect ».

 Mohammad Yunus yunus.png
Prix Nobel de la Paix en 2006, est le PDG de la Grameen Bank au Bangladesh, banque qui fait du micro-crédit aux personnes pas très riches mais qui ont des projets valables ; il est aussi économiste et Prix Nobel de la Paix. Il a dit : « Ahimsa c'est aussi l'égalité entre les hommes et les femmes » « La croissance économique et la démocratie politique ne peuvent ne peuvent réaliser leur plein potentiel si les femmes n’y participent pas à égalité avec les hommes car elles représentent la moitié de l’humanité »

Alhaji Aliko Dangote , musulman sunnite, est l’homme le plus riche d’Afrique, d’après Forbes ; il est le PDG du  groupe Dangote au Nigeria et a des activités dans toute l’Afrique de l’Ouest; ses domaines sont le ciment, le sucre, la farine, le sel, les boissons, l’immobilier et la logistique ; il se lance dans le pétrole, le gaz et les télécoms !; son chiffre d’affaires est de plusieurs milliards de dollars ; il a donné 100 millions de dollars à des œuvres de charité dans les dernières années.

26 – Sikhisme et les exemples de Manmohan Singh et Rabinder Singh

Sikhisme : religion monothéiste avec plus de 20 millions d’adeptes. (Voir mon article sur le sikhisme)

La forte rectitude morale et l'honnêteté sont une caractéristique des Sikhs. Les Sikhs ne reconnaissent pas le système de castes, ils y sont même farouchement opposés ; le sikhisme s'est créé sur un concept d'égalité de droits pour tous. De même, les sikhs ne croient pas en l'adoration des idoles, dans les rituels ou les superstitions. Cette religion correspond à une manière d'être, de rendre service à l'humanité et d'engendrer tolérance et fraternité vis-à-vis de tous

Rabinder Singh: rabinder singh.jpg
Juge de la Haute Cour d’Angleterre. Il a défendu les droits de l’homme aux Etats-Unis et en Angleterre et a lutté contre les abus de pouvoir et contre les gens qui pensent être au-dessus des lois.

Manmohan Singh : Premier Ministre de l’Inde jusqu’en mai 2014 ; il est économiste de formation et a fait ses études à Oxford et à Cambridge ainsi qu'à l'université du Pendjab. Il est considéré comme l'architecte du programme de réformes économiques et sociales de l'Inde dans les années 1990. C'est sous son impulsion, comme ministre des Finances dans le gouvernement Rao (1991-1996), qu'est instauré un programme de libéralisation et d'ouverture à l'économie mondiale.


27 – Christianisme et les exemples de Marin Luther King, Desmond Tutu, Vladimir Potanin et Amancio Ortega

Christianisme : religion monothéiste. La doctrine chrétienne est très claire : « Aimez-vous les uns les autres » « Aime ton prochain comme toi-même » « Tout ce que vous voudriez que les hommes fassent pour vous, vous aussi, faites-le aussi pour eux » « Bienheureux les doux, les pacifiques, les artisans de paix car le royaume des cieux est à eux »

Desmond Tutu desmond tutu.png
Prix Nobel de la Paix en 1984, évèque anglican en Afrique du Sud "Si vous restez neutre quand l'injustice règne, votre chemin est celui de l'oppresseur". Il a dit aussi « La paix implique forcément la vertu, la justice, la salubrité, la plénitude, la
participation aux décisions, la bonté, le rire, la joie, la compassion, le
partage et la réconciliation. »

Martin Luther King Prix Nobel de la Paix en 1964 ml King.png
: chrétien pasteur baptiste afro-américain né à Atlanta (Géorgie) en 1929 et mort assassiné en 1968 à Memphis. Militant non-violent pour les droits civiques des Noirs aux États-Unis, pour la paix et contre la pauvreté, il organise et dirige des actions telles que le boycott des bus de Montgomery pour défendre le droit de vote, la déségrégation et l'emploi des minorités ethniques. Il prononce un discours célèbre le 28 août 1963 devant le Lincoln Memorial à Washington durant la marche pour l'emploi et la liberté : « I have a dream ». Il est soutenu par John F. Kennedy dans la lutte contre la ségrégation raciale aux États-Unis ; la plupart de ces droits seront promus par le « Civil Rights Act » et le « Voting Rights Act » sous la présidence de Lyndon B. Johnson. Martin Luther King devient le plus jeune lauréat du prix Nobel de la paix en 1964 pour sa lutte non-violente contre la ségrégation raciale et pour la paix. Il commence alors une campagne contre la guerre du Viêt Nam et la pauvreté, qui prend fin en 1968 avec son assassinat

 « Avec la violence vous pouvez tuer l'imposteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni établir la vérité ... La haine ne peut pas détruire la haine: seul l'amour peut faire »

Albert Schweitzer albert schweitzer.png
Prix Nobel de la Paix en 1952  chrétien protestant, médecin humaniste en Afrique "Dans mon cœur, je porte l'espoir que je peux contribuer à la paix mondiale"

Vladimir Potanin, chrétien orthodoxe, industriel russe, est le PDG de Interros et président de la Fondation Vladimir Potanin. Son holding a un chiffre d’affaires de plusieurs milliards de dollars et a des activités dans les mines (nickel Norilsk, or, platine, etc.), la banque, l’immobilier, les médias, le tourisme, etc. En 2010 il a annoncé publiquement qu’il donnerait la majorité de sa fortune à des causes philanthropiques ; en 2013 il a rejoint l’initiative philanthropique mondiale « The Giving Pledge ». Il a dit : « Je suis logique dans mes actions : quand on réussit il faut faire quelque chose de bien pour les autres »

Amancio Ortega (Espagne), chrétien catholique, troisième personne la plus riche dans le monde ; il a fondé le groupe de mode Inditext (Zara, etc.) qui a environ 120 000 employés. A travers sa fondation il a donné 20 millions d’euros à Caritas en octobre 2012

Autres Prix Nobel de la Paix : Mère Teresa mere Teresa.png
en 1979 (elle passa sa vie au service des pauvres en Inde) ; Nelson Mandela mandela.png
en 1993 (il mit fin avec F. de Klerk à l’apartheid en Afrique du Sud et voulut la réconciliation entre noirs et blancs)

3-Ahimsa a également comme règle d'or « l’éthique de la réciprocité »

Cette "règle d'or" se trouve dans presque toutes les religions du monde, comme nous l’avons vu plus haut. On peut rajouter d’autres citations :

 C'est la pierre angulaire de l'éthique confucéenne. "Bienveillance ... c'est de ne pas faire aux autres ce que vous ne voudriez pas fait pour vous" Analectes XII-1

"Les hommes doués d'intelligence et purifiés doivent toujours traiter les autres comme eux-mêmes souhaitent être traités" Mahabharata 13, 115-22 (Hindouisme)

"Ne fais pas aux autres ce qui te cause de la douleur si on te le fait." Udana V (Bouddhisme)

"Nous devons traiter les autres comme nous voulons que les autres nous traites" Parlement des Religions

 

4 – Ecole EENI

L’Ahimsa est enseignée dans le cursus de cette Ecole : c’est une « Global Business School » ou une « Ecole d’Affaires » (comme on dit au Québec) ou une « Ecole de Commerce » comme on dit en France ; elle est basée en Espagne et a des filiales en France et Brésil. Elle a 400 à 500 étudiants environ venant de 100 pays différents ; elle pratique un e-learning avec un e-campus.

Résumé d’une Unité du Master de cette école : Le principe d'Ahimsa - Non-Violence et le Commerce International : Éthique, Religions et Commerce.

Le principe d'Ahimsa, la Non-Violence: c’est l'un des piliers de l'Éthique Mondiale. Ce principe est peut-être l'un des principes les plus puissants et beaux de l'humanité.

La main ouverte, utilisée dans la « Vision Ahimsa EENI », représente le symbole Jaïniste « Ahimsa » ; le  Jaïnisme est l’une des religions qui a sûrement le plus développé le concept de la non-violence. Si nous appliquons la vision Ahimsa avec le principe Zoroastrien, nous obtenons la non-violence en pensées, en paroles et en actions. Cette vision élargie de l'Ahimsa est le principe directeur de cette École de Commerce.

5 – Conclusion

On peut la faire en 3 parties :

1 – les religions, voir ci-dessus, prônent toutes l’ « Ahimsa » mais on trouve aussi dans leurs textes sacrés des passages pleins d’intolérance et d’appels à Dieu pour aller combattre les ennemis et les infidèles, cf. par exemple la Bible ou le Coran.

2 – Comme suite à cette première partie et aussi par suite des côtés violents non-maitrisés de la nature humaine, le 20ème et ce 21èmesiècle ont été et sont le théâtre de guerres (avec camps de concentration, goulags, etc.), génocides (Shoah, Rwanda, Cambodge, etc.) et actuellement il y a des poussées de nationalisme, populisme, djihad terroriste, etc. en Europe et en Asie.

3 – Mais il y a aussi plein de gens valables pratiquant l'« Ahimsa » dans le monde aujourd’hui (voir en particulier le §3 de cet article mais aussi tous ceux que je n’ai pas pu citer), et plein d’actions prometteuses en cours (ONG, commerce équitable, économie solidaire, dialogue inter-religieux, etc.).

Je voudrais citer de façon particulière le Pape François car ses actions et ses paroles (envers les chrétiens et toute l'Eglise catholique mais aussi dans son dialogue inter-religieux) sont d’une portée spirituelle inégalée.

 

 NB - Cet article a utilisé, entre autres, des extraits d’un document de l’EENI

 

 

 

Article publié le 17 juin et modifié le 28 et 29 juin 2014.



17/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres