eclectique manu

Inde : Odisha - Mahima Dharma : une religion hindoue monothéiste. Article mis sur le blog le 05 04 2019

Inde : Odisha - Mahima Dharma : une religion hindoue monothéiste.

 

En 02 / 2019, nous avons avec 6 amis, visité l’Odisha pendant 7 jours : c’était un très merveilleux voyage : les gens sont très sympathiques et le pays est très beau (Konarak et son temple du soleil, etc.) ! Voir mes prochains articles sur ce voyage au Bihar et en Odisha.

Nous avons passé 2 jours à Dhenkanal dans la résidence de l’ancien Maharadja (accueil très agréable de la part de sa famille).

. Nous avons pu aller voir un ermite (ou ascète) Mahima (voir photos) P1000393.JPG
P1000394.JPG
et aussi assister à une cérémonie de cette religion à Joranda. Signalons que le Maharadja au 19 nième siècle a soutenu et protégé Mahima Gosain..

Voici quelques informations sur cette religion peu connue !

1 – Origine

Elle a été fondée par Mahima Gosain vers 1820 et il est mort « saint » ou « siddhi qui veut dire parfait » vers 1860. Ses 2 premiers disciples Biswanath Baba et Bhima Bhoi l’ont développée. Ce dernier qui était un poète mystique a écrit plusieurs livres qui sont la base actuelle de cette religion.

Elle a été crée pour les pauvres et les basses castes, en réaction au brahmanisme trop fort de la religion hindoue  

2 – Croyances

C’est une religion monothéiste : leur dieu ne veut pas d’idoles et il est « inexprimable » et ils l’appellent « Alekh ou Alekha ». Ils ne sont pas des adorateurs du soleil, comme il a été dit parfois ; Mahima Gosain a allumé un feu dans le temple principal de Joranda et cette flamme (photo)P1000406.JPG
est entretenue par les fidèles depuis cette époque !

C’est une religion sans castes ni classes et elle très humaniste : fraternité universelle, non-violence, pas d’envies ni colère ni d’arrogance ni d’orgueil ; ils sont bienveillants envers tous les être vivants (animaux, oiseaux, insectes, etc.), pas de distinction entre hommes et femmes (dans les textes..) ; ils prônent l’amour, la compassion, l’accueil des invités et étrangers ; ils sont végétariens et ne boivent pas d’alcool. Ils respectent une discipline sévère du corps, esprit et âme !

Ils font une prière le matin et une le soir en se prosternant 5 à 7 fois, en priant Dieu pour la paix et l’amour dans le monde.

Il y a des ascètes, des moines (photo) Moine Mahima dans Bubhaneswar 2019.JPG
et des fidèles classiques.

Certains ascètes et moines s’habillent en pagnes ou en vêtements orange et ils laissent pousser leurs cheveux puis les enroulent sur leur tête (photos)P1000407.JPG
P1000408.JPG
P1000410.JPG
.

3 – Statut actuel

Elle s’est développée uniquement à l’est de l’Inde, en Odisha, Andra Pradesh, Assam, Bengale, Bihar et Madhya Pradesh. Mais ils sont peu nombreux car leur religion est assez stricte et sans prêtres.

Il y a un festival annuel le « Joranda Mela » fin janvier qui réunit beaucoup de fidèles à Joranda. Il y a 4 temples Mahima à Joranda (photo)Joranda Mahima 2019.JPG
et nous avons été à une cérémonie dans le temple principal (photo)P1000405.JPG

.

4 – Cérémonie dans le temple Sunya Mandir à Joranda.

C’était le soir, après notre visite à l’ascète dans les collines. Il y avait des fidèles, des moines et peut-être des touristes indiens (en plus de nous) (photos)P1000411.JPG
P1000415.JPG
P1000418.JPG
P1000422.JPG
P1000423.JPG
.

On a assisté à la prière du soir, avec les prosternations (photos), les gongs faisaient beaucoup de bruit ; ils sont entrés dans le temple en agitant leurs chasse-mouches. On est resté jusqu’à la fin, c’était assez prenant !

5 – Conclusion sur cette religion

C’est une religion intéressante et surprenanteun siddhi mahima.JPG
 : elle méritait d’être connue, n’est-ce pas ?

Article mis sur mon blog le 05 04 2019 

 



05/04/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres