eclectique manu

Jean Arago (1788-1836), général au service du Mexique, 26 09 2012

Jean Arago (1788-1836), général au service du Mexique

Il y eut 4 frères Arago au 19ième siècle :

François Arago (1786-1853), savant et homme politique, le plus célèbre des quatre

Jean Arago (1788-1836), général au service du Mexique
Jacques Arago (1790-1855), écrivain et explorateur

Étienne Arago (1802-1892), écrivain et homme politique.

 

Nous allons parler ici de Jean Arago né à Estagel en 1788.

Il était caissier de la Monnaie de Perpignan lors de la seconde Restauration, qui le licencia car il n’était pas monarchiste. Il s'embarqua alors pour la Nouvelle-Orléans. Bientôt il se joignit à l'expédition de Francisco Xavier Mina ; il y fût apprécié grâce à  ses connaissances en administration militaire, acquises quelques années auparavant auprès du général Duhesme, duquel il avait été secrétaire. Il fût, en 1817, nommé commandant militaire de Guanajuato Dans cette guerrede l'indépendance de 1816 à 1821, pour se libérer des Espagnols (Ferdinand VII),Jean Arago se distingua  par sa bravoure et par ses talents militaires. En 1818, à la suite d'une insurrection du corps des officiers contre le padre Torres, il fut nommé par eux commandant en chef, nomination confirmée par le gouvernement national. Depuis la fin de 1816 jusqu'à la fin de 1821, date de l’entrée à Mexico des soldats mexicains, Jean Arago réalisa beaucoup de travaux et surmonta divers dangers. Resté presque seul de la tentative de Mina, il dût lutter  sans cesse contre les espagnols, ayant peu de
moyens mais il semait  partout des idées de liberté et continuait la guerre nationale avec un succès inespéré. Tour à tour compagnon d'armes ou ami des hommes qui ont gouverné le Mexique, Jean
Arago ne chercha jamais à s'enrichir ni à obtenir des postes importants. Sa protection sauva plus d'une fois du pillage les négociants français durant les émeutes survenues à Mexico. Santa-Anna lui dut une grande partie de ses premiers succès.

Après le départ des espagnols, Arago a soutenu le Plan de Iguala, proclamé par Anastasio
Bustamante. Il participa au Plan de Casamata en 1823 et reçu le commandement de la division militaire de Puebla en 1828. Il était adhérent  à la loge maçonnique de rite York et avait ainsi une influence libérale dans l’armée mexicaine. Il a été nommé commandant de la brigade des Sapeurs en 1832 et directeur général du corps du génie en 1833, année où il a reçu la distinction de "Ciudadano Benemérito" ou « Citoyen Très méritant » de la part des états de Mexico, Veracruz, Guanajuato et Tamaulipas

 

En 1836, Arago, malgré les débuts de sa maladie (l'hydropisie ou malaria, suivant les biographes), voulut suivre l'expédition du Texas où il était général de la division du génie; mais dans les derniers jours de juin il rentra à Mexico, où il expira le 9 juillet 1836. Il était très pauvre au moment de sa mort.

 

Jean Arago fût un militaire très brave mais aussi un organisateur efficace et un homme épris de liberté qui fit beaucoup pour le Mexique. On peut être fier de lui.

 

 

Edité le 26 09 2012



26/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 27 autres membres